Ce site a été créé par le Dr Jean Michel Cognet et a pour but d’informer le grand public sur les affections du poignet. Il est réalisé en collaboration avec d’autres médecins (rhumatologues,neurologues, radiologues, rééducateurs fonctionnels, anesthésistes, chirurgiens orthopédistes ou plasticiens) tous passionnés par les affections du poignet et par l’amélioration de la prise en charge des patients.
 
 
NOUVEAUX MATERIELS
Les orthèses thermoformables

Définition

Une orthèse de poignet sert à immobiliser un poignet ou une partie du membre supérieur. Le terme "orthèse" est générique. Les orthèses thermoformables ont la particularité d'être confectionnées sur mesure pour s'adapter au mieux à l'anatomie de chaque patient.


A quoi sert une orthèse thermoformable ?

Une orthèse sert à immobiliser une ou plusieurs articulations. L'immobilisation d'une articulation peut être nécessaire dans plusieurs cas de figure :
- mise au repos du membre pour un problème de tendinite (tendinite de De Quervain, Tennis Elbow, etc.) ou pour une compression nerveuse (Compression du nerf médian au canal carpien, compression du nerf ulnaire au coude).
- immobilisation dans les suites d'une intervention chirurgicale pour protéger une suture (nerf, tendon, artère), maintenir une position donnée (traitement de la rhizarthrose), ou permettre à une fracture de mieux consolider.

Comment réalise-t-on une orthèse thermoformable ?

Cette orthèse est réalisée à partir d'une plaque de matériau thermoformable. Il s'agit d'un matériau qui, exposé à une source de chaleur, va se ramollir ce qui permet alors de le travailler facilement.

>> La plaque de matériau thermoformable est trempée dans un bac d'eau chaude pour la ramollir. Une recoupe est effectuée afin de l'adapter au mieux à l'anatomie du poignet.

>> La plaque ramollie est posée sur le poignet dont elle va épouser la forme. En sèchant (en quelques minutes), l'orthèse va conserver sa forme définitive.

>> Des attaches sont alors rajoutées sur l'orthèse. Comme sur tous les systèmes immobilisant le poignet, il est important de dégager le pli de flexion palmaire et la face dorsale de la tête des métacarpiens afin que le patient puisse mobiliser ses doigts.

Suites

Après la pose d'une orthèse, le médecin, le kinésithérapeute, ou l'orthésiste qui l'a mis en place, peut être amené à effectué une ou plusieurs "retouches". Il existe parfois des zones de frottement entre l'orthèse et une partie du poignet. L'anatomie du poignet peut également se modifier en raison, par exemple, d'un volumineux oedème survenu dans les suites d'un traumatisme ou d'une intervention et qui va régresser peu à peu. L'orthèse peut alors paraître "trop grande". Dans tous les cas, ne pas hésiter à contacter celui qui a réalisé l'orthèse en cas de problème.